espace membre

Logo abc-éleveurs

www.abc-eleveurs.net

Méthanisation - Les cultures intermédiaires à vocation énergétique : un itinéraire bien spécifique

Lectures : 25716 septembre 2017

logo arvalis 150

Les cultures intermédiaires à vocation énergétique (Cive) ont un pouvoir méthanogène, correspondant à la quantité de méthane qu’elles peuvent dégager, bien supérieur à celui des effluents d’élevage. Mais leur conduite, entre deux cultures à vocation alimentaires, demande beaucoup de rigueur dans le choix de l’espèce et l’implantation.

Une Cive peut prendre la forme d’une culture ou d’une association d’espèces (avoine, pois, phacélie, triticale…). C’est l’une des sources d’approvisionnement pour les méthaniseurs.

Implantée entre deux cultures à vocation alimentaire, la Cive ne crée pas de compétition d’usage et présente les intérêts agronomiques et environnementaux des cultures intermédiaires (couverture du sol, piège à nitrate…).

L’introduction d’une Cive ne doit pas gêner la conduite des principales cultures alimentaires afin d’assurer leur potentiel de production tout en visant un rendement suffisant pour la Cive elle-même. Pour cela, deux points de l’itinéraire sont essentiels :

  • Le choix de l’espèce : il doit être adapté aux cultures précédentes et suivantes, en raisonnant le positionnement des cycles de chacune. La date de semis de la Cive est influencée par la date de récolte de la culture alimentaire précédente ; et la récolte de la Cive doit être positionnée selon les prévisions de semis de la culture alimentaire suivante.

  • Le semis : comme une Cive ne bénéficie pas des conditions climatiques optimales, son implantation doit être particulièrement soignée pour un démarrage rapide et une production de biomasse suffisante.

Des Cive d’été…

Après une culture d’hiver récoltée précocement, telle que l’orge d’hiver, le colza ou le pois, il est possible d’implanter une Cive d’été telle que l’orge de printemps, le sorgho biomasse, le maïs, le tournesol… Elles seront récoltées à l’automne avant d’implanter une nouvelle culture alimentaire.

Leur productivité est réduite en cas de semis trop tardifs pendant l’été. Dans un essai conduit dans la Somme, une culture d’orge de printemps semée en août a atteint le stade épiaison en novembre, mais son rendement plante entière s’est limité à 3,5 t MS/ha.

Dans le cas d’une culture de sorgho biomasse semée avant le 15 juillet, la production peut atteindre 6 t MS/ha, voire plus (contre 15 à 20 t MS/ha en conditions de conduite normale).

…et des Cive d’hiver

Avant une culture alimentaire d’été, l’implantation d’une Cive d’hiver peut être envisagée : céréales, association céréales - légumineuses, oléagineux….

A l’instar des Cive d’été, la productivité de ces cultures est réduite par leur récolte précoce afin de limiter l’impact sur la culture alimentaire suivante. Les niveaux de rendement se montrent un peu plus élevés dans le nord de la France que dans le Sud, avec 7 t MS/ha récoltées dans la Somme, contre 6 t MS/ha dans le Tarn et la Haute-Garonne.

Figure 1 : Rendement de Cive d’hiver et de Cive d’été, de 2011 à 2013, en Picardie et en Midi-Pyrénées

fig1 cive5698483381867626503

Pour chaque essai, les traits noirs indiquent la variation de rendement observée.

Jongler entre les dates de semis et de récolte des cultures principales

La productivité de ces espèces est le premier facteur de choix pour réduire leur coût et optimiser leur introduction dans le méthaniseur. Pour les espèces étudiées et les stades de récoltes atteints, les potentiels méthanogènes sont homogènes.

En terme d’espèce, certaines successions sont préférables. Avant un sorgho biomasse, mieux vaut cultiver une Cive de pois plutôt que d’orge, qui induit des problèmes de repousses difficiles à maîtriser. Dans le cas d’une Cive d’hiver récoltée un peu tardivement au printemps, il est recommandé de choisir une espèce avec une gamme de variétés précoces capables de valoriser une date de semis légèrement tardive - dans les dix premiers jours de mai.

Source : Alain BESNARD, Sylvain MARSAC (ARVALIS - Institut du végétal)

Source : http://abc-eleveurs.net/cultures/dossiers/2885-methanisation-les-cultures-intermediaires-a-vocation-energetique-un-itineraire-bien-specifique

Rejoignez-nous !

Les articles, les jeux concours, les paroles d'éleveurs sont en direct sur

Facebook Twitter Google+

Newsletters ABC

Chaque mois, recevez gratuitement les meilleurs articles sélectionnés par les éleveurs, selon votre filière.

Tentés ?
Regardez les dernières newsletters