espace membre

Logo abc-éleveurs

www.abc-eleveurs.net

Infos rapides Prairies : Septembre 2017

Lectures : 1167 octobre 2017

En septembre, la pousse de l’herbe subit une fin d’été sèche. La pousse mensuelle des prairies permanentes intervenue entre le 20 août et le 20 septembre représente 83 % de la pousse mensuelle de référence (1982 – 2009). Les pluies ont cependant été plutôt bénéfiques à la reprise de la végétation de la Bretagne à la Champagne. Plus au Sud, la pousse stagne.

Cette année, la pousse d’été, du 20 juin au 20 septembre, a été très inférieure à la pousse d’été de la période de référence, atteignant seulement 61 % de la valeur de référence.

En cumulé depuis le début de la campagne, la production d’herbe est à la limite du niveau déficitaire (moins de 90% de la production de référence). Le contraste territorial persiste, avec une production d’herbe déficitaire du Poitou-Charentes à l’Alsace, et légèrement excédentaire dans la seule région du Limousin.

Situation du mois

Les faits marquants : Le manque d’eau accentue le déficit de pousse d’herbe dans le Sud

Le ralentissement estival de la pousse d’herbe est toujours bien présent en septembre. Les pluies de la dernière décade ont favorisé la reprise de végétation de la Bretagne aux Ardennes. Plus au Sud, le manque d’eau freine la reprise.

Au total, la pousse nette intervenue entre le 20 août et le 20 septembre ne représente que 83 % de la pousse mensuelle de référence. Elle est nettement déficitaire dans près de 60 % des régions fourragères.

La pousse d’été, réalisée entre le 20 juin et le 20 septembre, traduit ainsi des conditions estivales particulièrement sèches. 75% des régions fourragères ont une pousse d’été très inférieure à celle de référence.

Les indicateurs & Mise en perspective

pousse prairie 092017 500

Cliquez sur l'image ci-dessus pour l'agrandir.

Bilan de campagne

Les faits marquants : En septembre 2017, la production d’herbe n’est excédentaire qu’en Limousin

Au 20 septembre, la production cumulée des prairies permanentes est estimée à un peu plus de 90 % de la production cumulée de référence à la même période, soit une légère baisse par rapport au mois précédent (92 % en août). Elle représente 81 % de la pousse annuelle, soit 9 points de moins que la pousse de référence à la même période (90 %).

La pousse cumulée au 20 septembre est déficitaire dans plus de la moitié des régions fourragères, principalement situées du Poitou-Charentes à l'Alsace. Le déficit est important dans les Hauts de France, en Lorraine et sur les zones alpines. Ainsi, hormis en Nouvelle Aquitaine, toutes les grandes régions ont un taux de réalisation de la pousse inférieur à leur référence.

Les indicateurs & Mise en perspective

prairie campagne 092017 500

Cliquez sur l'image ci-dessus pour l'agrandir.

Source : Agreste Infos rapides ─ Grandes cultures et fourrages ─ Prairies ─ septembre 2017 ─ n° 2017 - 140

Source : http://abc-eleveurs.net/cultures/dossiers/2905-infos-rapides-prairies-septembre-2017

Rejoignez-nous !

Les articles, les jeux concours, les paroles d'éleveurs sont en direct sur

Facebook Twitter Google+

Newsletters ABC

Chaque mois, recevez gratuitement les meilleurs articles sélectionnés par les éleveurs, selon votre filière.

Tentés ?
Regardez les dernières newsletters