espace membre

Logo abc-éleveurs

www.abc-eleveurs.net

Conjoncture laitière, décembre 2017 : Incertitude pour 2018

Lectures : 2848 janvier 2018

Benoît Rouyer, économiste au Cniel, revient sur la collecte et le prix du lait en France et dans le monde pour le mois de décembre 2017.

La conjoncture conserve encore un profil bancal en raison du grand écart entre la valorisation des protéines et de la matière grasse du lait. 

Sur le marché des produits destinés aux industriels le prix du beurre à certes baissé mais reste à des niveaux élevés : +5000 €/tonne, +36% en un an.

Nous avons la situation opposée pour la poudre de lait écrémé : -30% en un an pour un prix en-dessous du seuil d'intervention à mins de 1500 €/tonne. 

Les prix à la consommation pour les ménages ont évolué de façon disparate en fonction de la famille de produits en l'espace d'un an le beurre affiche une progression de 13%, en revanche les évolutions sont plus modérées pour les autres familles de produits laitiers.

Résultat de l'enquête mensuelle de France Agrimer

Les prix payés à la production : augmentation de 15% du prix moyen mais inférieur au niveau atteint en 2014.

Collecte laitière de nouveau en hausse dans les deux principaux bassins de production, en rythme annuel elle reste néanmoins inférieure au niveau atteint début 2016

En France la collecte augmente de nouveau depuis fin août elle dépasse largement le niveau de 2016 et rejoint celui de 2015.

Quelles sont les perspectives pour l'année 2018 ?

Elles sont incertaines en raison de signaux de signaux discordants entre les familles de produits. Comme en 2017, un décalage important devrait perdurer entre les prix du beurre et de la poudre de lait écrémé sans que l’on sache l'impact que cela va avoir sur le prix du lait à la ferme.

Source : Le Cniel

Source : http://abc-eleveurs.net/elevages/dossiers/2987-conjoncture-laitiere-decembre-2017-incertitude-pour-2018