espace membre

Logo abc-éleveurs

www.abc-eleveurs.net

Le logement des veaux et le bien-être animal

Lectures : 49416 février 2018

veau couche 285

Jusqu’à trois semaines, le veau nouveau-né traverse une période critique : ses défenses immunitaires ne sont pas encore opérationnelles.

En plus d’un apport précoce de colostrum et d’une bonne hygiène au vêlage, il est impératif de placer le jeune veau dans un logement sain et confortable.

La maîtrise sanitaire sera obtenue par un logement individuel jusqu’à 8 semaines maximum en niches extérieures ou en cases sous un bâtiment. Après cette période, pour des facilités d’organisation du travail et limiter l’ennui des veaux, il sera préférable de passer à des cases collectives.

Le veau supporte bien les températures moyennes mais il est très sensible au stress thermique. Pour éviter tout refroidissement brutal, on veillera à :

  • écarter tout contact avec une paroi froide,

  • maintenir en permanence une litière sèche,

  • assurer un renouvellement correct de l’air, en évitant tout courant d’air.

Organisation du travail

vue-interieure 530

On cherchera à placer la nurserie à proximité de la laiterie.

Le temps de travail en logements individuels est supérieur aux cases collectives pour deux raisons : la surveillance des buvées et le curage. Dans le cas de grands effectifs et de vêlages groupés, la contrainte temps de travail peut amener à choisir un logement collectif pour l’ensemble de la phase lactée avec la mise en place d’un distributeur automatique de lait.

Les cases individuelles présentent pour principal avantage, par rapport aux niches extérieures, de meilleures conditions de travail.

Confort et bien-être des veaux

veau logement 530

Pour pouvoir lire la suite de cet article il vous suffit de vous inscrire gratuitement sur abc-éleveurs en cliquant ici.

Source : http://abc-eleveurs.net/materiel/dossiers/916-le-logement-des-veaux-et-le-bien-etre-animal